Boutique Biologiquement.comBientôt du chocolat en médicament ?

  Posté par antioxidant       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Pour découvrir si les nutriments du chocolat noir, les flavonols peuvent aider à prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, des chercheurs américains ont lancé une grande enquête médicale.

Le chocolat noir serait le médicament miracle de la prévention cardiovasculaire, grâce  à ces antioxydants naturels puissants
Le chocolat noir serait le médicament miracle de la prévention cardiovasculaire, grâce à ces antioxydants naturels puissants

Cette nouvelle étude sera la première grande enquête médicale sur les flavonols (antioxydant puissant) du cacao. Elle sera menée sur 18 000 hommes et femmes. Si de précédentes recherches avaient déjà prouvé que cet antioxydant baissait la pression artérielle, limitait le mauvais taux de cholestérol et était excellent pour la santé du cœur et des artères, elles ont été réalisées sur un plus petit échantillon de personnes.

Les flavonols du chocolat testés en médicament préventif

«Les gens mangent du chocolat parce qu’ils aiment ça, non pas parce qu’ils pensent que c’est bon pour eux. L’idée de l’étude est de comprendre si le chocolat a vraiment des avantages pour la santé» a déclaré le Dr Joann Manson, de la médecine préventive chef à Harvard affiliée à l’Hôpital Brigham and Women à Boston.

Les volontaires prendront ou un traitement placebo ou des pilules aux flavonols (flavonoïdes antioxydants naturels puissants) pendant 4 ans. Cette étude sera menée en double aveugle (ni les médecins ni les témoins ne connaîtront la composition des cachets qui n’auront évidemment pas le goût ni l’odeur du chocolat). Les chercheurs analyseront les effets de cet antioxydant sur le risque de crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Que les gourmands ne se réjouissent pas trop vite. On ne trouve plus de flavonols dans les friandises au chocolat. Ils ont été détruits par la fabrication industrielle.

«On ne peut pas obtenir de protection en mangeant des bonbons au chocolat. Ils ont perdu tous leurs flavonols» a déclaré le professeur Manson, du Fred Hutchinson Cancer Research Center à Seattle qui dirigera une partie de l’étude.

L’étude sera parrainée par le «National Heart et Lung and Blood Institute américain» et Mars Inc., le fabricant de M & M et de Snickers. Cette entreprise de bonbons a breveté un moyen d’extraire les flavonols de cacao à haute concentration afin de les mettre dans des capsules.

Boutique Biologiquement.comLes secrets d’une alimentation antioxydante

  Posté par antioxidant       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

On ne le répétera jamais assez : pour se maintenir en bonne santé et garder la forme, il est important de consommer régulièrement des antioxydants. Lumière sur ces alliés santé.

Qu’est-ce qu’un antioxydant ?

L’oxydation de l’organisme est liée à la présence de radicaux libres qui altèrent les cellules saines et qui sont responsables du vieillissement accéléré des tissus.

A dose modérée, ces radicaux libres contribuent à protéger l’organisme des virus et des microbes.
Lorsqu’ils se propagent de manière incontrôlée, ils peuvent être impliqués dans des maladies cardiovasculaires et dégénératives comme la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, le cancer ou la cataracte.
Ce sont également les radicaux libres qui transforment les ridules en rides plus profondes, marquant ainsi le vieillissement cutané.
Le pouvoir antioxydant des aliments : mode d’emploi

Les aliments qui contiennent des polyphénols, des isoflavones, de la vitamine C, de la vitamine A, de la vitamine E et des minéraux tels que le sélénium et le zinc ont un pouvoir antioxydant non négligeable. Les polyphénols sont des microconstituants végétaux qui limitent l’oxydation du cholestérol et protégent ainsi les artères. On les retrouve notamment dans le raisin, les légumes verts, les fruits rouges et le thé noir ou vert. L’indice TAC (Total Antioxidant Capacity) permet de déterminer l’activité antioxydante d’un aliment ou d’une plante. Plus l’aliment a une valeur TAC élevée, plus il est antioxydant. Son unité de mesure est la micromole (µmol).

Voici quelques exemples :

Aliments disposant d’un indice TAC faible ; le pois chiche (399 μmol/104 g), le maïs (458 μmol/111 g).
Aliments disposant d’un indice TAC modéré ; le chou cru (503 μmol/37 g), le poivron (441 μmol/79g).
Aliments disposant d’un indice TAC élevé ; l’avocat (1933 μmol/100 g), l’arachide (1171 μmol/37 g).
Aliments disposant d’un indice TAC très élevé ; la pistache (2475 μmol pour 31 g), le cacao (30160 μmol/29 g).
Les composantes d’une “assiette antioxydante”

Il n’y a pas de recommandation officielle concernant la consommation quotidienne d’antioxydants. Une alimentation riche en fruits et légumes, et donc en antioxydants, peut en revanche servir de bouclier contre ces fameux radicaux libres. Il est recommandé de consommer 5 fruits et légumes par jour. Pour ce qui est des viandes et poissons, privilégiez les poissons gras comme la sardine, le thon et le saumon à raison de 2 à 3 fois par semaine. Limitez votre consommation de viande rouge à 3 fois par semaine. Pour les matières grasses, préférez les huiles végétales (olive, tournesol, colza).
Qu’en est-il des herbes aromatiques et des épices ?

Bon nombre d’herbes aromatiques et d’épices ont des vertus antioxydantes en plus de relever les saveurs d’un plat. Ainsi, la canelle est placée au 4ème rang dans le classement des 50 aliments renfermant le plus d’antioxydants par portion de 100 g. Lorsqu’elle est soumise à la chaleur, cette propriété antioxydante est augmentée. Il en est de même pour le curcuma et le gingembre. Les fines herbes (thym, ciboulette, persil, estragon, sauge), l’ail, la marjolaine, l’origan, le basilic, l’aneth ou encore la coriandre disposent d’un indice TAC parfois plus élevé que certains fruits et légumes.
Quand miser davantage sur les antioxydants ?

Certaines pathologies nécessitent un apport plus grand en antioxydants : l’obésité, le diabète, l’hypertension, le cholestérol, certaines maladies occulaires, le cancer ou encore les maladies cardiovasculaires. Ainsi les effets néfastes des radicaux libres sur l’organisme peuvent être ralentis.
Pour éviter d’accentuer ces effets sur votre santé, il faut aussi éviter ou arrêter de fumer. En fumant plus de 10 cigarettes par jour, les réserves de vitamine C dans l’organisme baissent considérablement, diminuant par la même occasion les défenses immunitaires…

Boutique Biologiquement.comgingembre meilleur antioxydant

  Posté par antioxidant       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Fameux composant du pain d’épices tout comme la cannelle, le girofle et la cardamone, le gingembre est une épice pleine de vertus. Partons à la découverte de cette racine ancestrale à la réputation sulfureuse.

Histoire et origine du gingembre

Le gingembre est une plante tropicale originaire d’Asie et connue depuis des millénaires pour ces qualités médicinales. Il est présent en Europe depuis plus de 20 siècles et était reconnu comme antidote ou pour ses vertus carminatives. De nos jours, le gingembre est cultivé dans le monde entier : en Inde, en Chine ou en Thaïlande bien sûr mais aussi en Australie et dans certains pays d’Afrique.

Le meilleur antioxydant au monde
Le meilleur antioxydant au monde

Les différentes formes du gingembre

C’est le rhizome qui est consommé c’est-à-dire la racine. On le trouve sous des formes très différentes :
frais, il peut être râpé, haché ou coupé en fines rondelles et accompagne toutes sortes de plats épicés,
en poudre, séché et moulu, il entre dans la composition du mélange 4 épices ou agrémente les plats. On le trouve également en capsules,
confit, le gingembre pourra alors intégrer surtout les pâtisseries et les desserts,
en huile essentielle, extraite du rhizome également et plutôt utilisée en parfumerie.

Composition du gingembre

Le gingembre fait partie des végétaux les plus riches en antioxydants. Parmi ces antioxydants on peut citer le gingérol également anti-inflammatoire. Le gingembre cuit aurait une meilleure activité antioxydant car certains des nombreux antioxydants qu’il contient sont libérés lors de la cuisson. Du côté des nutriments, le gingembre est riche en manganèse, favorisant ainsi le bon déroulement des processus métaboliques.

Bienfaits du gingembre

Le gingembre protège contre les maladies dégénératives liées au vieillissement et aux maladies cardio-vasculaires. Le gingembre en poudre possède la capacité de prévenir voire de stopper les nausées et les vomissements, notamment liés à la grossesse ou au mal des transports. Il favoriserait la digestion, la rendant plus rapide mais il faudrait en consommer beaucoup. Ses qualités anti-inflammatoires lui permettent de diminuer les douleurs liées à l’arthrite et aux rhumatismes. Il abaisserait le taux de glucose dans le sang. On le dit souvent aphrodisiaque mais aucune étude n’a démontré cette hypothèse.

Le gingembre possède des effets anticoagulants et sa consommation doit être limitée avant toute intervention chirurgicale ou pour les personnes soumises à un traitement sanguin. Il semblerait qu’il interfère également avec les traitements pour le cœur ou pour le diabète.

Boutique Biologiquement.comépice antioxydante

  Posté par antioxidant       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’épice antioxydante la plus efficace de vos placards. Nous parlons d’une super épice qu’est le Curcuma – un puissant antioxydant aux avantages surprenants pour la santé.

Par Ebeling Catherine – RN, BSN et Mike Geary, spécialiste en nutrition certifié
Co-auteurs du tout nouveau programme de La Cuisine Brûleuse de Graisses

Vous savez peut-être déjà d’après mes dernières newsletters que la cannelle est l’un des antioxydants les plus puissants que vous pourriez trouver dans ce monde lorsque l’açai, les baies de goji, les bleuets et le vin rouge sont les seules sources antioxydantes qui obtiennent les plus grandes faveurs de la presse.

Cependant, avez-vous déjà mangé de curry? Cette couleur jaune du curry est attribuée à une épice appelée le curcuma qui est l’un des antioxydants les plus puissants que vous pouvez consommer avec des prestations de santé étonnantes.

Le curcuma est utilisé en Inde depuis des milliers d’années comme colorant, une épice pour les plats, mais aussi dans la médecine traditionnelle ayurvédique indienne. Le curcuma est certainement une des épices les plus puissantes brûleuse de graisse au monde avec les qualités de guérison de tous les aliments ou épices. C’est un puissant antioxydant, anti-inflammatoire et une substance anti-bactérienne.

Qu’est-ce que le curcuma?

Le curcuma pousse comme un arbuste, en Inde et dans les régions tropicales d’Asie. Les racines sont broyées pour faire le curcuma. Son ingrédient actif est une substance appelée curcumine qui est jaune vif. Cette épice jaune vif a des propriétés médicinales mais c’est aussi un ajout de couleur et de goût piquant sur de nombreux plats délicieux.

La médecine ayurvédique a utilisé cette épice comme nettoyant pour le corps, une aide à la digestion, et dans les traitements contre les fièvres, infections, problèmes de foie, de vésicule biliaire et d’arthrite. Elle peut même aider à brûler les graisses mais elle est également très efficace comme moyen de prévention pour les maladies cardiaques et la maladie d’Alzheimer.

La quantité importante d’antioxydants est très efficace contre les radicaux libres qui contribuent au vieillissement prématuré, aux maladies et au cancer. De nombreux praticiens de médecine naturelle recommandent le curcuma lorsqu’un puissant antioxydant est nécessaire.

Une aide à la digestion et à la combustion des graisses

Le curcuma aide à digérer les graisses en stimulant le flux de la bile dans la vésicule biliaire et est donc très efficace comme aide à la digestion et la combustion des graisses. Les études montrent aussi qu’il est très efficace pour réduire l’inflammation du syndrome du côlon irritable, contre la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn.

Pour le cœur, il contient une forte substance anti-plaquettaires qui permet d’éviter la coagulation du sang trop facilement, et par conséquent très efficace contre les attaques cardiaques et cérébrales. En outre, l’homocystéine, un composant chimique dans le corps, qui est un des prédicteurs primaires de crise cardiaque est significativement abaissé en présence de curcumine.

La curcumine dans le curcuma a également été démontré comme abaissant et réduisant l’oxydation de la plaque sur les parois des artères.

Comme anti-inflammatoire, il a été utilisé efficacement comme traitement pour tous les types d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde, et les douleurs articulaires.

Le curcuma et la réduction des risques de cancer

Le curcuma est également une arme puissante contre les cellules cancéreuses. Des études montrent que cette super épice peut effectivement prévenir les tumeurs cancéreuses de se développer, mais également celles qui ont déjà le cancer. Le curcuma ralentit la croissance et la propagation du cancer. Dans une étude effectuée sur des souris injectées avec des cellules cancéreuses, la curcumine dans le curcuma a été prouvé plus de deux fois plus efficace que le paclitaxel (Taxol), un médicament contre le cancer.

La curcumine est aussi très efficace lorsqu’elle est combinée avec la quercétine antioxydante (trouvé dans les oignons rouges, les pommes et les cerises) contre les polypes précancéreux dans le côlon. Des études montrent que les polypes ont été réduits de 60% et la taille moyenne des polypes existants a été réduite de 50%.

Le curcuma et la maladie d’Alzheimer

L’une des nouvelles études des plus passionnantes a montré la valeur du curcuma contre la maladie d’Alzheimer. Les études sur la population indienne qui a une consommation élevée de curcuma dans leurs plats au curry, montre une très faible incidence de la maladie d’Alzheimer et de démence chez les personnes âgées.

Les victimes d’Alzheimer ont une accumulation d’un certain type de plaques dans le cerveau et le curcuma est très efficace pour briser cette plaque et protège la santé du cerveau.

Les façons d’inclure le curcuma dans votre alimentation:

Une manière d’obtenir des concentrations élevées de curcumine est d’utiliser l’épice curcuma dans certaines de vos cuissons et de vos recettes.

Le curry contient du curcuma, il est habituellement une combinaison de plusieurs épices, mais vous ne pouvez pas obtenir autant de curcuma comme vous le pourriez avec du curcuma pur. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas également d’avantages avec le curry, même si c’est un mélange de plusieurs épices.

Essayez de faire preuve de créativité et d’essais en utilisant le curcuma et / ou le curry sur divers aliments afin que vous puissiez bénéficier autant que possible de cette puissante super épice…

Le curcuma est très jaune et peut tacher, soyez donc prudent lorsque vous l’utilisez. Cette épice ne doit pas être utilisée seulement pour les currys. Elle est délicieuse sur des pommes sautées, ou à la vapeur sur du chou-fleur, des haricots verts et des oignons, ou sur un de vos légumes préférés.

Essayez-la avec des légumes crucifères comme le chou-fleur ou les brocolis, ou avec du céleri, poivron, jicama ou radis. Le curcuma est aussi une super épice pour compléter des recettes qui contiennent des lentilles. Donnez aux vinaigrettes une teinte jaune orangé et un peu de saveur supplémentaire en y ajoutant un peu de poudre de curcuma.

Une fois que vous commencez à utiliser le curcuma sur une base régulière, il est amusant de trouver de nouvelles façons de l’utiliser dans des recettes santé. Ma façon préférée de l’utiliser est d’ajouter une dose raisonnable de celle-ci dans une salade aux oeufs. Elle ajoute une grande saveur et donne à la salade aux oeufs une délicieuse teinte jaune vif.

La meilleure façon d’utiliser le curcuma chaque jour et de maximiser vos avantages

Voyons les choses en face… nous savons que les épices comme la cannelle et le curcuma sont incroyablement bénéfiques pour la santé, mais il est difficile de se rappeler de les utiliser plus d’une ou deux fois par semaine dans vos recettes ou sur vos aliments typiques.

Donc ce que j’ai trouvé être la meilleure façon de vous assurer d’obtenir suffisamment de curcuma sur une base quotidienne est de prendre des capsules de curcuma.

Le curcuma peut être acheté sous forme de capsules dans un magasin d’aliments Bio, ou vous pouvez créer les vôtres si vous voulez acheter des capsules vides et les remplir par vous-même. Le meilleur curcuma est disponible en vrac dans les magasins d’aliments Bio et est généralement plus frais et plus piquant.

Il est important de vérifier auprès de votre médecin si vous êtes enceinte ou allaitant un enfant, il peut être un stimulant utérin. Si vous avez des calculs biliaires ou des obstructions biliaires ou une insuffisance cardiaque congestive, il est préférable d’éviter de l’utiliser. Consultez votre médecin si vous prenez des médicaments sous ordonnance, car les médicaments peuvent interagir avec le curcuma.