[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les « superaliments »… le terme lui-mĂȘme entraĂźne une frĂ©nĂ©sie et de nombreux nutritionnistes ne supportent pas le concept. Cependant, il repose sur les meilleures intentions du monde. RedĂ©couvrons les vertus de ces aliments miracles…

FonciĂšrement, le mot superaliment est employĂ© pour dĂ©crire un aliment qui prĂ©sente un profil nutritionnel particuliĂšrement Ă©levĂ© et des ingrĂ©dients nĂ©gatifs minimes. Nous ne prĂ©conisons pas pour autant de les manger en excĂšs. Nous vous suggĂ©rons juste de les acheter ainsi que de les intĂ©grer Ă  votre alimentation. Ce sera un avantage pour votre tour de taille et d’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale pour votre santĂ©, voire pour votre bien-ĂȘtre.

L’avocat

Riches en acides gras mono-insaturés sains, les avocats sont aussi chargés de fibre ainsi que de lutéine, un antioxydant naturel puissant adhérent la santé oculaire et cutanée.

Les myrtilles

Riches en antioxydants naturels puissants, principalement des anthocyanes, les myrtilles favorisent le fonctionnement du cerveau ainsi que de la vision. Elles sont excellentes en forme de collation.

Le chocolat noir

BourrĂ© de flavonols et d’antioxydants naturels puissants, un morceau de chocolat noir ( 80 % minimum ) fournit une bonne dose de ces composĂ©s qui luttent contre les maladies et rĂ©duisent le cholestĂ©rol.

L’avoine

Riche en protĂ©ines et en minĂ©raux comme le zinc, le calcium, le magnĂ©sium et le fer, l’avoine est aussi une excellente source de fibres solubles ! C’est une cĂ©rĂ©ale idĂ©ale quant au petit-dĂ©jeuner.

Les Ɠufs

L’Ɠuf est l’un des aliments les plus riches en protĂ©ines au monde. Il est aussi bourrĂ© d’acides aminĂ©s et autres nutriments. De rĂ©centes Ă©tudes affirment que l’on peut manger les jaunes. A priori, ils ne seraient pas la cause du taux Ă©levĂ© de mauvais cholestĂ©rol.

Les amandes

Pleines de fibres, elles rĂ©duisent le cholestĂ©rol et les acides gras mono-insaturĂ©s. Elles sont excellentes en collation et peuvent ĂȘtre facilement intĂ©grĂ©es quel que soit le repas.

Le vin rouge

Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© qu’un verre de bon rouge augmente le taux de bon cholestĂ©rol et contient une bonne dose d’antioxydants naturels puissants comme le resvĂ©ratrol, une molĂ©cule prĂ©sente dans le raisin, et les saponines.

Le saumon

Selon l’association amĂ©ricaine de cardiologie, manger deux fois par semaine du poisson, permet de diminuer les risques de contracter des maladies cardiaques, le cancer, la maladie d’Alzheimer, les accidents vasculaires cĂ©rĂ©braux, le diabĂšte et l’arthrite. Les poissons gras, comme le saumon, peuvent aussi assister pour soulager la dĂ©pression. Assurez-vous juste qu’il soit sauvage, jamais congelĂ© et provienne d’un magasin qui favorise l’agriculture durable.

Les céréales anciennes

Les cĂ©rĂ©ales anciennes ont une valeur nutritionnelle bien supĂ©rieure au blĂ© moderne, qui a Ă©tĂ© croisĂ© et peut-ĂȘtre modifiĂ© gĂ©nĂ©tiquement. Les cĂ©rĂ©ales telles que le kamut, l’épeautre et l’amarante contiennent gĂ©nĂ©ralement des niveaux plus Ă©levĂ©s de protĂ©ines, d’antioxydants naturels puissants, de minĂ©raux et elles sont habituellement plus goĂ»teuses. Les graines

Le chia, le quinoa, les graines de lin alors d’autres apportent une foule d’avantages nutritionnels, allant des antioxydants naturels puissants et des minĂ©raux aux protĂ©ines et fibres.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les complĂ©ments alimentaires : un coup de pouce pour l’organisme. Bien choisir ses complĂ©ments alimentaires, c’est d’abord s’intĂ©resser Ă  nous-mĂȘmes et aux petits tracas qui rendent notre quotidien moins agrĂ©able qu’il pourrait ĂȘtre.

Notre organisme est une formidable machine ! Afin de garantir son fonctionnement optimum, la premiĂšre Ă©tape est de lui donner chaque jour ce dont il a besoin en terme de macro et micro nutrition.

La macro nutrition constitue l’apport calorique que nous fournissons au corps afin qu’il y puise son Ă©nergie.
Les micro nutriments, vitamines, minĂ©raux, oligo Ă©lĂ©ments, sont Ă©galement essentiels : ils peuvent ĂȘtre apportĂ©s en petite quantitĂ©, mĂȘme sous forme de trace mais sont primordiaux pour rĂ©guler les mĂ©tabolismes essentiels : assimilation, production des hormones, systĂšme immunitaire

Macro et micro nutriments sont indispensables pour bien fonctionner .
A l’heure actuelle, beaucoup de choses existent en terme de complĂ©ments alimentaires.
Afin de combler nos Ă©ventuelles carences, ou de donner un coup de boost Ă  l’organisme, le premier pas est de bien s’informer. C’est dans cette optique que Qenoa a sĂ©lectionnĂ© pour vous quelques trĂ©sors de la nature !

L’idĂ©al pour entamer une cure est de nettoyer l’organisme avant . J’aime l’image de la nouvelle maison que l’on souhaite habiter : avant de poser les meubles et la dĂ©coration, il nous semble Ă©vident d’y faire un bon mĂ©nage ! Nous devrions adopter le mĂȘme rĂ©flexe Ă  l’égard de notre corps

La micro nutrition agit de façon subtile, et plus notre organisme est dépollué, plus son action est efficace.
Une façon formidable d’effectuer ce nettoyage, en cette saison est la cure de raison (qui a fait l’objet du prĂ©cĂ©dent article).

LE NOPAL

Cactus originaire du Mexique, il pousse aussi sur le pourtour du bassin méditerranéen.
Il possĂšde d’étonnantes propriĂ©tĂ©s nutritionnelles qui mĂ©ritent notre attention :
18 acides aminĂ©s, dont 8 essentiels aident Ă  dĂ©toxifier l’organisme,
une teneur exceptionnelle en Calcium renforce les os 
769.68mg/g 65fois plus que le lait !
Du magnésium 70.26 mg/g pour une protection cardio vasculaire ;
de nombreux minéraux qui agissent en synergie pour renforcer les défenses naturelles, phosphore, potassium, sélénium, zinc, cuivre, fer, chrome
.
Des fibres et du mucilage pour rĂ©guler l’aciditĂ© gastrique et protĂ©ger la muqueuse intestinale, de la chorophylle contribuant Ă  nettoyer le sang.
Des vitamines C, A, B1, B2, B3, anti-oxydantes des polysaccharides dont 4 identiques au Goji régulent et stimulent les défenses naturelles.

Transformé en poudre,
il vous sera d’un grand bĂ©nĂ©fice :

Si vous avez un taux de sucre trop élevé
Si vous voulez réduire votre cholestérol
Si vous souhaitez améliorer votre transit intestinal
Si vous voulez protĂ©ger votre estomac et combattre l’aciditĂ©
Si vous voulez renforcer vos os et vos articulations
Si vous ĂȘtes fatiguĂ©(e)
Si vous voulez renforcer vos défenses naturelles
Si vous voulez perdre du poids. En effet la poudre de nopal permet, en rentrant en contact avec les lipides contenus dans l’estomac, de ralentir l’absorption de ces derniĂšres par l’organisme. De plus, la poudre de nopal gonfle dans l’estomac lorsqu’elle est prise avec de l’eau, crĂ©ant ainsi un effet de satiĂ©tĂ© et favorisant de ce fait les rĂ©gimes amincissants.

LA FIGUE DE BARBARIE

Elle est le fruit du nopal.
Réduite en poudre, elle se mélange trÚs bien à un jus de fruit ou à un yaourt, mais est aussi délicieuse à consommer seule.
La poudre de figue de barbarie dynamise l’organisme, aussi bien sur le plan physique qu’intellectuel.
Elle contient pas moins de 18 acides aminés dont 8 essentiels donnant du tonus à votre moral !
D’autre part, sa forte teneur en calcium garantie le renforcement des os.
Par son apport exceptionnel en magnésium et ses co facteurs, elle est un régulateur et régénérant physiologique complet.
Son taux de potassium est Ă©levĂ©, d’oĂč son action alcalinisante et dynamisante.
Elle contient du sélénium, du manganÚse, du zinc, du fer, du phosphore et du cuivre, qui agissent en synergie pour une meilleure assimilation
Les vitamines C et B, provitamines A et vitamine E sous forme de gamma- tocophĂ©rol s’ajoutent Ă  la liste de ses apports.
Enfin elle renferme des anti-oxydants puissants : flavonoÏdes et carotĂ©noÏdes.
Ce complĂ©ment alimentaire vous convient si vous avez une baisse de forme et que vous souhaitez dynamiser votre tonus physique et mental avant l’arrivĂ©e de l’hiver.

N.B : cotĂ© cosmĂ©tique, on extrait aussi des pĂ©pins de la figue de barbarie une huile prĂ©cieuse, trĂšs riche en acides gras poly-insaturĂ©s (65% contre 33% pour l‘huile d’argan) elle est hautement hydratante et nourrissante. C’est un anti-rides exceptionnel !

Le fruit de grenade bio est trĂšs riche en antioxydants naturels puissants

Le fruit de grenade bio est trĂšs riche en antioxydants naturels puissants

LA GRENADE BIO

Connue depuis plus de 5000 ans en Afrique et en Asie pour ses vertus thĂ©rapeutiques, la grenade punica granata en latin signifie 
 « riche en grains » 
 elle peut en compter plus de 800 pour un seul fruit !
CultivĂ©e depuis l’antiquitĂ© sur tout le pourtour mĂ©diterranĂ©en, sa belle couleur rouge Ă©voque la vie et la rĂ©gĂ©nĂ©ration. Sa pulpe gorgĂ©e d’eau et son goĂ»t Ă  la fois sucrĂ© et lĂ©gĂšrement acidulĂ© en font depuis toujours un fruit idĂ©al pour Ă©tancher la soif des voyageurs nomades. Elle reste un symbole de vitalitĂ©, de richesse et de fĂ©conditĂ© chez les Egyptiens, les Grecs, au Moyen Orient et en Asie.
Notre science moderne redĂ©couvre aujourd’hui les Ă©tonnantes propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques de la grenade bio . De nombreuses Ă©tudes rĂ©centes ( – de 10 ans ) menĂ©es dans les universitĂ©s californiennes et les travaux de Vichy de Novembre 2003 nous rĂ©vĂšlent les secrets de ce fruit prĂ©cieux qui favorise la longĂ©vitĂ©.

*Les pholyphénols sont des molécules anti-oxydantes, anti-inflammatoires, anti-cancérigÚnes.
TrĂšs abondants dans les fruits et les lĂ©gumes, leurs propriĂ©tĂ©s anti-oxydantes permettent de lutter contre les radicaux libres en excĂšs dans l’organisme. De p
ar sa richesse fabuleuse en polyphénols et acide ellagique (en quantité de loin supérieure aux
anthocyanes contenus dans le thé vert, le vin rouge ou la myrtille par exemple) la grenade est un aliment de grande qualité.

ClassĂ©e N°1 sur une liste de 40 fruits pour sa teneur en vitamines C, B5 et B6 , elle possĂšde Ă©galement de nombreux minĂ©raux et oligo-Ă©lĂ©ments (potassium, calcium, magnĂ©sium, silicium , sĂ©lĂ©nium, cuivre, fer, zinc 
). La grenade, sous forme de jus et de gĂ©lules (extrait de grains de pĂ©pins et d’écorce) peut assurer une protection efficace dans de nombreux troubles liĂ©s au vieillissement cellulaire.
Les Ă©tudes les plus rĂ©centes dĂ©montrent qu’elle pourrait prĂ©venir et retarder l’évolution des cancers et notamment du cancer de la prostate, du sein et du colon.
Elle serait des plus bĂ©nĂ©fique pour prĂ©venir les maladies cardio-vasculaires, pour rĂ©duire l’hypertension , l’athĂ©rosclĂ©rose , le cholestĂ©rol LDL.
En réduisant les radicaux libres elle protÚgerait les cellules nerveuses de la dégénérescence sénile (Alzheimer, Parkinson).
Elle aurait pour effet de stimuler la libido et de favoriser la fonction Ă©rectile.
ClassĂ©e parmi les aliments les plus riches en ƓstrogĂšnes, elle aurait un effet bĂ©nĂ©fique pour rĂ©duire les troubles liĂ©s Ă  la mĂ©nopause, l’ostĂ©oporose, l’utilisation de la pilule contraceptive.
Dans la pharmacopée traditionnelle de la sagesse populaire, la GRENADE est aussi
recommandĂ©e pour les brĂ»lures d’estomac, les coliques et comme excellent vermifuge.

LA PAPAYE FERMENTEE

L’extrait de papaye fermentĂ©e bio, puissant anti-oxydant naturel puissant, a une action anti-Ăąge. Il apportera un soutien favorable dans les maladies dĂ©gĂ©nĂ©ratives et la faiblesse du systĂšme immunitaire ( immuno-dĂ©pendance, Parkinson).
Depuis que le professeur Luc Montagnier (co-dĂ©couvreur du virus du sida) s’est intĂ©ressĂ© aux propriĂ©tĂ©s de la papaye fermentĂ©e, celle-ci connaĂźt un vif succĂšs auprĂšs du grand public, toujours en quĂȘte de nouveaux « produits bien-ĂȘtre » efficaces.
La papaye fermentée est trÚs riche en acides aminés et ses propriétés anti-oxydantes et immunostimulantes protégeraient des effets du vieillissement.
Pour le Pr Montagnier « il est logique de proposer l’usage d’antioxydants appropriĂ©s, en appoint des thĂ©rapeutiques classiques et aussi, Ă  titre de prĂ©vention ». Le professeur prĂ©conise ce complĂ©ment alimentaire pour rĂ©tablir Ă  des valeurs normales les paramĂštres antioxydants de l’organisme.

Ce complément alimentaire bio vous correspond :

Si vous souffrez de faiblesse du systĂšme immunitaire.
Si vous souhaitez trouver les bĂ©nĂ©fices d’une cure anti-Ăąge.

LE SILICIUM ORGANIQUE

Silicium organique bio sous forme liquide, (molĂ©cule monomĂ©thylsilanetriol ), Ă  prendre en cure sur une durĂ©e de trois mois pour une efficacitĂ© optimale. Une cure de trois mois Ă  l’automne, et idĂ©alement Ă  nouveau au printemps. Les personnes souffrant de maux liĂ©es Ă  l’ñge, trouveront un grand intĂ©rĂȘt dans l’usage de ce produit et un mieux–ĂȘtre certain quant Ă  ces pathologies.

Ce complément alimentaire vous convient :

Si vous souffrez de maux tels que l’arthrose, l’arthrite, l’ostĂ©oporose, les tendinites.
Si vous souhaitez redynamiser votre organisme et « recharger » votre capital silicium avant l’arrivĂ©e de l’hiver.
Si vous souhaitez renforcer vos cartilages et accroßtre votre mobilité articulaire.
Si vous souhaitez renforcer vos cheveux et vos ongles.
Si vous souhaitez détoxiner votre organisme


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Super fruits aux supercpouvoirs ! VantĂ©s pour ĂȘtre des champions de la santĂ© et du bien-ĂȘtre ils viennent de loin, de lieux exotiques et mystĂ©rieux ; ils sont prĂ©sentĂ©s comme des hĂ©ros de la santĂ© par les utilisateurs , et certains scientifiques et semblent contribuer de façon essentielle Ă  notre bien –ĂȘtre ; leur influence est grandissante et ils sont surtout rĂ©putĂ©s pour leurs propriĂ©tĂ©s anti–vieillissement .

Le vieillissement rĂ©sulte de l’oxydation du corps provoquĂ©e par l’accumulation des toxines et radicaux libres ; retarder le vieillissement passe par la lutte contre les radicaux libres . Certains aliments facilitent ce processus plus que d’autres ; c’est le cas des 3 super fruits dont je souhaite vous parler aujourd’hui
Certains pourraient dire que les vertus de ce fruits ne sont pas suffisamment dĂ©montrĂ©es , que par ailleurs vous disposez suffisamment au plan local de produits dont les propriĂ©tĂ©s sont dĂ©montrĂ©es, que ceux – ci ont une valeur antioxydante Ă©tablie et qu’ils vous coĂ»teront moins cher . S’agit –il de raisons suffisantes pour fermer la porte Ă  des produits qui viennent d’ailleurs et qui sont utilisĂ©s avec profit parfois depuis des millĂ©naires par les peuples de leur pays d’origine ??

LE NONI UN SUPER FRUIT DE TAHITI

noni un super fruit anti vieillissement
Originaire de l’Asie du Sud – est , le noni est utilisĂ© depuis toujours par les populations polynĂ©siennes notamment comme plante mĂ©dicinale ; les polynĂ©siens le considĂ©raient comme si prĂ©cieux qu’ils l’emmenaient avec eux dans leurs dĂ©placements dans tous les pays du monde oĂč on peut le trouver aujourd’hui ; ils utilisaient le jus de noni en interne et en externe comme un anti –douleur , anti –inflammatoire notamment dans le cas d’articulations douloureuses ;les premiĂšres Ă©tudes sur le noni ont commencĂ© en 1950 . Si aux Etats – Unis , on prĂ©sente aujourd’hui le jus de noni comme un fortifiant naturel anti sĂ©nescence et immuno-stimulant qui aurait mĂȘme un effet protecteur contre le cancer , en Europe on considĂšre toujours que les effets thĂ©rapeutiques du noni ne sont pas suffisamment dĂ©montrĂ©s ; pourtant les recherches effectuĂ©es en 1997 et 1998 par le Dr Solomon sur 10000 utilisateurs de noni souffrant d’affections diverses font Ă©tat de 101 vertus mĂ©dicinales de cette plante ; on a parlĂ© mĂȘme de” bienfaits miraculeux pour la santĂ© “; un mĂ©decin de l’état de Washington , interviewĂ© par le Dr Solomon a pu dĂ©clarer que non seulement le noni Ă©tait efficace par lui-mĂȘme mais qu’en plus , il amĂ©liorait l’efficacitĂ© d’autres traitements et qu’il pouvait “aider des gens non susceptibles d’ĂȘtre aidĂ©s par la science mĂ©dicale traditionnelle “
De fait , lors de l’épidĂ©mie de chikungunya ,ou “maladie de l’homme courbĂ© “,( une maladie infectieuse due Ă  un arbovirus qui a frappĂ© notamment la RĂ©union en 2005 ), certains malades ont pu soulager leurs symptĂŽmes ( douleurs articulaires , dĂ©faillances des organes sensibles , problĂšmes cutanĂ©s graves ) grĂące au jus de noni et en l’absence de traitement mĂ©dical vĂ©ritablement spĂ©cifique ( paracĂ©tamol et anti –inflammatoires ) Ă  cette Ă©pidĂ©mie qui avait surpris tout le monde
Depuis les recherches effectuĂ©es par le Dr Solomon les Ă©tudes se multiplient ; elles dĂ©montreraient les effets bĂ©nĂ©fiques du noni sur le vieillissement cellulaire et les maladies qui en dĂ©coulent , dans le traitement de la douleur , dans des cas de fibromyalgie , pour traiter des cas d’hypertension artĂ©rielle qui ne rĂ©pondaient pas aux mĂ©dications habituelles et qui ont pu ĂȘtre normalisĂ©s en seulement 2 mois ,
Le noni pourrait aider également à renforcer le systÚme immunitaire général et à préserver une santé optimum
Il aiderait Ă  contrĂŽler le diabĂšte en rĂ©gularisant la sĂ©crĂ©tion d’insuline par le pancrĂ©as
Il rĂ©duirait les symptĂŽmes d’asthme en fortifiant le systĂšme immunitaire et en amĂ©liorant la structure cellulaire des bronchioles
Il aiderait à perdre du poids en régulant les niveaux de sucre dans le sang
grĂące Ă  ses effets anti – inflammatoires , il serait utilisĂ© avec succĂšs dans le traitement des inflammations cutanĂ©es
Disponible sous forme de jus le noni a un goût amer mais on le trouve également sous forme de gélules ;la posologie recommandée est de 3 gélules trois fois par jour durant les repas
A priori il n’existe aucune contre –indication au noni ; mais on recommande tout de mĂȘme aux femmes enceintes ou allaitantes de ne pas en consommer par mesure de prĂ©caution
On recommande Ă©galement aux personnes sous anti coagulants ou ayant tendance aux hĂ©morragies de consulter leur mĂ©decin avant d’en prendre
Effets indésirables
On a pu craindre Ă  un moment des effets indĂ©sirables du noni sur le foie mais ces craintes n’ont pas Ă©tĂ© confirmĂ©es par les Ă©tudes menĂ©es depuis 2006
LES SUPER POUVOIRS DU GOJI DE L’HIMALAYA

le goji , la plus grande source connue d’antioxydants
Cette petite baie orange est utilisĂ©e depuis des millĂ©naires en Asie oĂč elle est rĂ©putĂ©e pour ses vertus mĂ©dicinales ; prĂ©sentĂ©e comme un superfruit , elle est une source trĂšs importante d’anti-oxydants , notamment de carotĂ©noĂŻdes . C’est la plus grande source d’antioxydants et de carotĂ©noĂŻdes connue parmi tous les aliments
Les baies de goji contiennent :
18 types d’acides aminĂ©s ( en quantitĂ©s 8 fois plus importantes que celles trouvĂ©es dans le pollen
8 acides aminés essentiels
21 oligo –élĂ©ments ( dont du zinc , du fer , du cuivre , du sĂ©lĂ©nium et du phosphore )
des bĂ©ta – carotĂšnes ( 8,4 mg contre 6,6 mg dans les carottes )
des protéines (12,10 g contre 10,59 g pour 100 g dans le blé
des vitamines ( notamment B1 B B6, C , 3 fois plus que dans l’orange ,et E
des bĂ©ta sitostĂ©rols aux propriĂ©tĂ©s anti –inflammatoires
Le goji est considĂ©rĂ© comme utile en cas de fatigue , d’hypertension , d’infection urinaire , d’excĂšs de cholestĂ©rol , de prĂ©vention des troubles oculaires
Certains chercheurs chinois considĂšrent que la baie de goji pourrait retarder le processus de vieillissement cellulaire
C’est ainsi qu’ils expliquent l’extrĂȘme longĂ©vitĂ© des habitants de l’Himalaya qui vivent pendant plus de 100 ans joyeux et en meilleure santĂ© que la plupart des occidentaux , sans cancer , sans diabĂšte , sans problĂšme cardiaque , sans dĂ©pression ; ceux –ci consommeraient des baies de goji sauvage chaque jour
Il semble que ce soit le plus puissant agent anti –vieillissement connu sur la planùte
Contre – indications
La médecine chinoise conseille de ne pas consommer de goji :
en cas de grossesse ( le goji stimulerait l’utĂ©rus ) et d’allaitement
en cas d’allergie au goji ou Ă  des aliments de la famille des solanacĂ©es ( tomate , pomme de terre , aubergine , 
°
en cas d’excùs de chaleur externe ( fiùvre , grippe , inflammation 
)
La médecine chinoise conseille de consommer le goji en petites quantités pour les personnes :
faisant de l’hypertension
en Ă©tat de stress
mangeant beaucoup de viande
De plus :- ne prenez pas de goji si vous ĂȘtes sous traitement par un anticoagulant ( warfarine )
– ne mĂ©langez jamais le goji avec du thĂ© vert

Le mangoustan bio trĂšs riche en antioxydants naturels puissants

Le mangoustan bio trĂšs riche en antioxydants naturels puissants

LE MANGOUSTAN

Le mangoustan super fruit de l’Asie du Sud est
Egalement connu sous le nom de Xango ( l’endroit oĂč il est traditionnellement cultivĂ© ), le mangoustan , originaire de l’Asie du sud –est est peut –ĂȘtre le fruit le plus Ă©tudiĂ© aujourd’hui ; beaucoup de gens pensent que ce fruit provient de la mĂȘme famille que la mangue mais les recherches ont permis d’établir qu’en fait le mangoustan est le fruit d’un arbre d’ Asie tropicale Ă  feuilles persistantes ;
De la taille d’une petite orange , ce fruit comestible prĂ©sente une Ă©corce extĂ©rieure d’un roux violacĂ© Originaire des rĂ©gions subtropicales de l’Asie du sud –est , le mangoustanier s’est progressivement implantĂ© dans d’autres rĂ©gions du monde ; grĂące Ă  la technologie moderne , il peut se dĂ©velopper Ă  peu prĂšs n’importe oĂč mĂȘme s’il est difficile Ă  cultiver car il prĂ©fĂšre un climat tropical
Le mangoustanier est à croissance lente : Il faut environ 10 ans pour qu’il produise des fruits pour la premiùre fois
La chair du fruit est apprĂ©ciĂ©e pour sa saveur agrĂ©able mais c’est dans l’écorce externe qu’on trouve la plus grande quantitĂ© d’antioxydants .C’est la raison pour laquelle le meilleur moyen de consommer du mangoustan est d’utiliser la forme liquide puisque le jus contient l’écorce broyĂ©e du fruit oĂč se trouvent les prĂ©cieux xanthones : dans le fruit frais seule la chair est consommable , l’écorce Ă©tant particuliĂšrement dure
Bien que le effets bĂ©nĂ©fiques du mangoustan soient parfois mis en doute , bien que les Ă©tudes rĂ©alisĂ©es jusqu’ici ne permettent pas toujours d’établir de façon certaine les bienfaits du mangoustan , il n’en reste pas moins que les tĂ©moignages recueillis sont encourageants ; les personnes ayant consommĂ© du jus de mangoustan ont attestĂ© se sentir plus forts et mieux protĂ©gĂ©s contre les maladies
GrĂące Ă  ses propriĂ©tĂ©s curatives , le mangoustan peut aider Ă  combattre une sĂ©rie de maladies comme : de nombreuses affections de la peau , certaines formes de dysenterie , la dĂ©shydratation , de nombreuses plaies infectĂ©es , le paludisme , la tuberculose et mĂȘme ĂȘtre utilisĂ©e comme tonique pour les Ă©tats de fatigue lĂ©gers ; UtilisĂ© rĂ©guliĂšrement il produit des rĂ©sultats positifs dans le traitement de l’arthrite et mĂȘme de l’acnĂ©
Contre –indications
Grossesse et allaitement par mesure de précaution
Effets indésirables
Aucun effet connu sauf cas d’allergie aux plantes de la famille des clusiacĂ©es comme par exemple le millepertuis
Interactions : en thĂ©orie , les effets du mangoustan pourraient s’ajouter Ă  ceux des plantes ou des supplĂ©ments ayant une action anticoagulante ou qui inhibent la recapture de la sĂ©rotonine, ils pourraient aussi s’ajouter Ă  ceux des mĂ©dicaments anticoagulants , antihistaminiques ,ou inhibiteurs sĂ©lectifs du recaptage de la sĂ©rotonine
Ils pourraient aussi contrer les effets des mĂ©dicaments chimiothĂ©rapeutiques dont l’action est oxydante


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Une pomme coupĂ©e en deux et laissĂ©e Ă  l’air libre va vite devenir ternir. Cette rĂ©action est en fait une oxydation due Ă  l’oxygĂšne de l’air.

C’est un peu ce qui se passe dans notre corps lors de la respiration cellulaire. Pour cela, les Antioxydants prĂ©sents dans notre organisme jouent un rĂŽle de protecteur et sont censĂ©s ralentir les rĂ©actions d’oxydation dans nos cellules qui sont provoquĂ©s par les radicaux libres.

Les radicaux libres sont des atomes instables produits dans notre corps lors de la respiration cellulaire. Ils peuvent endommager les cellules et apporter une sĂ©rie de troubles et de maladies chroniques dont le cancer, l’arthrite, l’athĂ©rosclĂ©rose, la maladie d’Alzheimer et le diabĂšte.

Les Antioxydants sont en mesure de ralentir ou de bloquer ces rĂ©actions dangereuses dans l’organisme. Ils rĂ©agissent avec les radicaux libres et agissent sur la rĂ©action d’oxydation.

Une alimentation saine et Ă©quilibrĂ©e contenant des aliments riches en antioxydant joue un rĂŽle essentiel sur notre santĂ© gĂ©nĂ©rale. Les antioxydants se trouvent sous diverses formes – les lĂ©gumes, les fruits, les cĂ©rĂ©ales, les lĂ©gumineuses, les noix, etc

Voici une liste d’aliments riches en antioxydant :
L’avocat, l’artichaut, le cresson, l’ail, le chou vert, l’épinard, l’asperge, le chou de Bruxelles, le germe de luzerne, le brocoli, la betterave et le poivron rouge sont les lĂ©gumes ayant une des plus forte concentration d’antioxydants.

Les fruits comme les pommes, mĂ»res, melon, cerises, canneberges, raisins, poires, prunes, framboises et les fraises
 mais, ce sont les baies de l’argousier qui ont un taux records d’antioxydants. On peut aussi ajouter Ă  cette liste d’aliments antioxydants : le vin rouge ( pas plus de 2 verres par jour), le chocolat, le thĂ© vert, huile d’olive, le pollen d’abeille ainsi que quelques grains.

Les antioxydants peuvent ĂȘtre pris comme complĂ©ments alimentaires ou pris sous forme de comprimĂ©s et de capsules
 Cependant, l’excĂšs antioxydant peut s’avĂ©rer contre-productive.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Goji, açaï, cranberries
 sont des fruits issus de la grande famille des baies. Parmi les plus connues, il y a les canneberges, les cassis, les myrtilles et le raisin.

TrÚs à la mode, les baies sont particuliÚrement appréciées pour leurs qualités nutritionnelles et leurs vertus antioxydantes.
Les baies sont des petits fruits gĂ©nĂ©ralement sauvages, charnus et Ă  pĂ©pins. D’un point de vue nutritionnel, les baies sont intĂ©ressantes car elles contiennent des sucres, des acides aminĂ©s, des vitamines, des minĂ©raux, des fibres, mais aussi des tanins et des pigments.

Il existe aussi des “super baies”, trĂšs prisĂ©es : açaĂŻ, acĂ©rola, argousier, goji ou encore physalis
 On les classe gĂ©nĂ©ralement parmi ce qu’on appelle les “super aliments”, dont on vante notamment les vertus antioxydantes et qui pourraient prĂ©venir le risque de dĂ©velopper certaines pathologies, comme les maladies cardiovasculaires, par exemple.

La baie de goji bio antioxydant naturel puissant

La baie de goji bio antioxydant naturel puissant

Certaines baies ont donc le vent en poupe et se vendent trĂšs bien dans les boutiques bio ou sur Internet. Les baies nous promettent monts et merveilles, mais sont-elles Ă  la hauteur des allĂ©gations santĂ© qu’elles avancent ?

ImportĂ©e du Tibet, la baie de goji est un produit star dont les industriels vantent les multiples qualitĂ©s. UtilisĂ©e depuis des millĂ©naires, la baie de goji est apprĂ©ciĂ©e pour ses vertus sur le systĂšme immunitaire, la vitalitĂ© et le bien-ĂȘtre en gĂ©nĂ©ral. La goji et les autres superfruits sont rĂ©putĂ©s pour leur richesse en vitamines, en oligo-Ă©lĂ©ments et en antioxydants, Ă  tel point qu’ils peuvent ĂȘtre consommĂ©s Ă  l’annĂ©e sous forme de cure.

Les consommateurs particuliĂšrement adeptes de l’automĂ©dication recherchent dans ce type de produits Ă  se soigner ou Ă  prĂ©venir pour rester en bonne santĂ©. C’est le cas avec la canneberge, qui est trĂšs utilisĂ©e en complĂ©ments alimentaires pour prĂ©venir les infections urinaires. La myrtille, elle, est connue pour sa forte teneur en anthocyanidines, des antioxydants censĂ©s amĂ©liorer la vision. Mais un rĂ©cent dispositif europĂ©en prĂ©voit de retirer le terme “antioxydant” des allĂ©gations santĂ© prĂ©sentes sur les emballages.

Le positionnement des industriels devrait alors changer et sera alors peut-ĂȘtre davantage axĂ© sur la provenance exotique des nouvelles baies que l’on peut commander sur Internet.

L’Organisation mondiale de la santĂ© recommande de consommer 400 grammes de fruits par jour. Pour tenir la cadence, les baies sont intĂ©ressantes car faciles Ă  consommer. Mais le secret d’une alimentation Ă©quilibrĂ©e reste de miser sur la variĂ©tĂ©.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Votre bonne résolution pour cette nouvelle année : concevoir un bébé. Mettez toutes les chances de votre cÎté en misant sur la bonne alimentation.

La « diĂ©tĂ©tique de la fertilitĂ© » s’adresse Ă  tous les couples qui souhaitent devenir parents. MĂȘme si vous connaissez par cƓur les rĂšgles du manger Ă©quilibrĂ©, des facteurs extĂ©rieurs (stress, mĂ©dicaments, pollution
) peuvent provoquer des carences en micronutriment. Exemple : le stress qui entraĂźne souvent un dĂ©ficit en antioxydant. Les couples qui rencontrent des difficultĂ©s alors qu’aucune cause physiologique n’a pu ĂȘtre mise en Ă©vidence par les mĂ©decins ont d’autant plus intĂ©rĂȘt Ă  s’intĂ©resser Ă  leur alimentation.

En effet, un dĂ©sĂ©quilibre alimentaire constitue un facteur favorisant l’infertilitĂ©. Cependant, il arrive que cela ne se traduise pas par un problĂšme de poids visible. D’oĂč l’intĂ©rĂȘt de faire rĂ©aliser une analyse de sang permettant d’évaluer certaines carences ou excĂšs nutritionnels. En revanche, sachez que suivre Ă  la lettre les conseils d’un diĂ©tĂ©ticien ne garantit en rien la procrĂ©ation. Une multitude de facteurs extĂ©rieurs Ă  votre assiette peut empĂȘcher la conception d’un bĂ©bĂ©. En somme, la diĂ©tĂ©tique n’est pas toujours la clĂ© de l’infertilitĂ© mais parfois elle permet au moins d’entrouvrir une porte.

Les antioxydants naturels puissants boostent la fertilité

Les antioxydants naturels puissants boostent la fertilité

Pourquoi la diĂ©tĂ©tique joue-t-elle un rĂŽle important dans la fertilitĂ© ? Tout simplement pour protĂ©ger les cellules, notamment les ovules et les spermatozoĂŻdes) des radicaux libres grĂące aux aliments antioxydants. Par ailleurs, pour que l’organisme soit au top, il faut respecter quelques grandes lignes :

-Combattre le dĂ©sĂ©quilibre omĂ©ga 6/omĂ©ga 3 en variant les matiĂšres grasses. L’excĂšs d’omĂ©ga 6 augmente les risques de problĂšmes cardio-vasculaires et donc d’obĂ©sitĂ© tandis que l’apport en omĂ©ga 3 assure une bonne fluiditĂ© des membranes (et donc de la progression et de la qualitĂ© des spermatozoĂŻdes).

-Lutter contre le surpoids (facteur d’infertilitĂ©) grĂące aux aliments Ă  index glycĂ©mique bas.

-PrĂ©venir les dĂ©ficits en vitamine du groupe B (qui peuvent provoquer des difficultĂ©s d’ovulation) et en fer, vĂ©ritable alliĂ© de la fertilitĂ©.

Quels sont alors les aliments Ă  privilĂ©gier ? Voici 5 groupes d’aliments aux qualitĂ©s nutritives particuliĂšrement intĂ©ressantes pour concevoir un bĂ©bĂ© :

-Les fruits de mer (coquillages, mollusques, crustacés
) pour leur richesse en oméga 3, antioxydants, vitamine B12 mais aussi en oligo-éléments (fer, iode, zinc, sélénium).

-Les oléagineux (noix, amandes, graines de lin
) pour leur forte teneur en fibres et minéraux (magnésium et calcium notamment) mais aussi en oméga 3 et antioxydants.

-Les fruits rouges pour leur trĂšs fort pouvoir antioxydant.

-Les fruits secs (baie de goji, canneberge, pruneaux, fraises séchées) pour leur index glycémique bas.

-Les légumes verts à feuilles (brocolis, artichaut, épinard cuit) pour leur apport en vitamine B9 et en antioxydants mais aussi leur action détox.

Dernier conseil : privilégier les cuissons douces qui préservent les qualités nutritionnelles des aliments.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Liste de 20 aliments qui rendent productif
Quoi manger pour ĂȘtre super productif? Nous avons dressĂ© une liste de 20 aliments Ă©nergisants.

1- L’avocat

Il est prĂ©fĂ©rable de commencer sa journĂ©e avec beaucoup de protĂ©ines et de bons gras. Rien de mieux pour accumuler un maximum d’Ă©nergie. Un avocat avec des oeufs brouillĂ©s le matin apporteront Ă  la fois des protĂ©ines et les bons gras, soit les gras mono-insaturĂ©s qui favorisent, entre autres, une bonne circulation sanguine, essentielle au bon fonctionnement du cerveau.

2- Les bleuets

Ces petites baies sont excellentes pour le cerveau. Elles sont Ă©levĂ©es en fibres, faibles en glycĂ©mie, et contiennent peu de calories. Les bleuets sont recommandĂ©s aux personnes diabĂ©tiques. TrĂšs riches en antioxydants, ce sont probablement les meilleurs aliments pour le cerveau. Ces fruits amĂ©liorent la mĂ©moire et les facultĂ©s d’apprentissage. Ils agissent comme un anti-stress et sont bĂ©nĂ©fiques contre le vieillissement. En outre, c’est une excellente source de vitamine C, ce qui permet de garder en santĂ© les vaisseaux sanguins et aide Ă  absorber le fer. À Ă©viter : les bleuets sĂ©chĂ©s.

3- Le saumon

Les acides gras omĂ©ga-3 que l’on retrouve dans le saumon sont importants pour le cerveau. Ils permettent d’amĂ©liorer les facultĂ©s cognitives et la vigilance, tout en diminuant le risque de maladies dĂ©gĂ©nĂ©ratives. Ces gras amĂ©liorent aussi la mĂ©moire et jouent positivement sur l’humeur, diminuant les risques de dĂ©pression, l’anxiĂ©tĂ© et l’hyperactivitĂ©. Le saumon aide aussi Ă  prĂ©venir la formation de caillots sanguins et Ă  baisser la pression artĂ©rielle. Faible en gras saturĂ©s, le saumon est une bonne source de protĂ©ines.

4- Les noix

Les noix contiennent de la protéine, beaucoup de fibres et de bons gras.

Vous avez besoin d’un coup d’Ă©nergie rapidement? Les noix sont probablement ce qu’il y a de mieux. On retrouve aussi beaucoup de vitamines E dans les noix, essentielles Ă  la fonction cognitive. De plus, les amandes fournissent davantage de calcium que les autres noix. Une portion d’amandes apportera la moitiĂ© des besoins quotidiens en vitamine E, une vitamine qui agit comme un puissant antioxydant. À Ă©viter : les noix trĂšs assaisonnĂ©es. Les macadamia ont le plus de gras. Les arachides contiennent moins de bons gras que la majoritĂ© des noix.

5- Les graines

Graines de tournesol, graines de sĂ©same ou encore graines de lin. Les graines contiennent beaucoup de protĂ©ines, du bon gras, de la vitamine E, des antioxydants et des minĂ©raux importants comme le magnĂ©sium, qui permettent de donner de l’Ă©nergie.

6- Le café

Eh oui! Le cafĂ© est bon pour le cerveau. Il contient des fibres qui favorisent le bon fonctionnement du systĂšme cardio-vasculaire. Il donne aussi une bonne dose d’Ă©nergie. Mais attention de ne pas trop en boire. Deux Ă  quatre tasses au maximum. Attention aussi de ne pas rajouter trop de sucre. Les grains d’espresso sont d’ailleurs trĂšs santĂ©.

7- Le germe de blé

On retrouve le germe de blĂ© au centre du grain de blĂ©. C’est une source concentrĂ©e de nutriments essentiels avec, entre autres, de la niacine, vitamine E, vitamine B, acide folique, potassium, fer et zinc. Le germe de blĂ© contient aussi des protĂ©ines, des fibres et un peu de gras.

8- Les légumineuses

Les lĂ©gumineuses sont une bonne source de glucides. Le haricot est un aliment simple, mais qui renferme de ressources essentielles avec beaucoup de fibres, de vitamines, de minĂ©raux et de protĂ©ines. Cet aliment permet d’envoyer rĂ©guliĂšrement et lentement du glucose au cerveau. Donc, d’assurer un apport Ă©nergĂ©tique toute la journĂ©e. Un quart de tasse est suffisant. Les lĂ©gumineuses se vendent d’ailleurs Ă  trĂšs bon prix.

9- La grenade

Pour obtenir un maximum de fibres, vaut mieux consommer la grenade ou la pomme-grande que d’en boire le jus. Les grenades contiennent presque autant d’antioxydants que les bleuets. Le cerveau est d’ailleurs le premier organe Ă  ressentir les effets du stress, alors tout ce que l’on fait pour diminuer le stress lui sera bĂ©nĂ©fique. La grenade est aussi riche en vitamine C.

10- Le riz brun

Le riz brun est faible en glycĂ©mie. C’est une excellente source pour ceux qui sont sensibles au gluten, mais qui veulent conserver une bonne santĂ© cardiovasculaire. Plus la circulation sanguine est bonne, mieux se portera le cerveau.

11- Le thé

Mieux vaut consommer du thé frais pour bénéficier de tous les bons antioxydants. Comme on retrouve de la caféine dans le thé, il est préférable de ne pas boire plus de deux à trois tasses par jour.

12- Le chocolat

Le chocolat stimule le cerveau, contient beaucoup d’antioxydants et juste assez de cafĂ©ine. Il agit aussi positivement sur l’humeur. Le chocolat noir Ă  70% est particuliĂšrement riche en fibres.

13- Les huĂźtres

Les hußtres sont riches en sélénium (un antioxydant), en magnésium, en protéines et plusieurs autres nutriments essentiels au bon fonctionnement du cerveau.

14- L’huile d’olive

Exclure toute forme de gras de son alimentation peut nuire Ă  une bonne santĂ© et favoriser l’insomnie ou les sautes d’humeur. Il faut donc privilĂ©gier une alimentation qui comprend les bons gras. Et ne pas oublier que le cerveau est lui-mĂȘme composĂ© de matiĂšres grasses. L’huile d’olive est une source de graisse mono-insaturĂ©e et d’antioxydants.

15- Le thon En plus d’ĂȘtre une riche source d’omĂ©ga-3, le thon apporte une trĂšs forte teneur en vitamine B (B6). Selon des Ă©tudes, le B6 aurait une influence directe sur la mĂ©moire, les connaissances et la santĂ© du cerveau Ă  long terme. GĂ©nĂ©ralement, la vitamine B joue un rĂŽle sur l’Ă©quilibre de notre humeur.

16- L’ail

Plus l’ail est frais, meilleur il est. C’est un aliment trĂšs puissant qui renferme beaucoup de vertus. C’est une excellente source pour rĂ©duire le taux de mauvais cholestĂ©rol et renforcer le systĂšme cardiovasculaire. C’est aussi un bon antioxydant pour le cerveau. À Ă©viter: l’ail dĂ©jĂ  prĂ©parĂ© et pelĂ©, qui perd ses bons Ă©lĂ©ments nutritifs.

17- Les oeufs

Les oeufs contiennent des protĂ©ines et matiĂšres grasses qui donnent de l’Ă©nergie au cerveau pendant plusieurs heures.

18- Les légumes verts à feuilles

Épinards, bĂ©bĂ©s Ă©pinards, laitue romaine, chou frisĂ©… Il ne faut pas hĂ©siter Ă  manger du vert tous les jours! Les lĂ©gumes verts Ă  feuilles possĂšdent un taux Ă©levĂ© en fer. Si le corps manque de fer, on tend Ă  ĂȘtre plus fatiguĂ© ou de mauvaise humeur.

Tomate antioxydant  naturel puissant

Tomate antioxydant naturel puissant

19- Les tomates

Les tomates contiennent de la lycopĂšne, un antioxydant particuliĂšrement bĂ©nĂ©fique pour le cerveau. La lycopĂšne agirait aussi contre le cancer de la prostate. Il faut cuire les tomates pour en retirer la lycopĂšne. Ce qui veut dire que, oui, le ketchup est bon pour la santĂ©. Mais Ă  cause de tout le sucre qu’on y retrouve, il vaut mieux faire une sauce maison.

20- La pomme

Excellente source de pectine, la pomme diminue le taux de cholestĂ©rol et de sucre dans le sang. C’est aussi une bonne source de vitamine C et un antioxydant qui protĂšge les cellules.

Source : www.ecosalon.com; web MD


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le Goji se bat contre rĂ©actions nuisibles des radicaux libres dans tout l’organisme. Les radicaux libres sont des essences trĂšs rĂ©actives qui seraient comprises dans l’Ă©mergence des syndromes cardio-vasculaires, de certains cancers et des maladies liĂ©es au vieillissement.

Baie de goji bio

Baie de goji bio

Pour parvenir Ă  lutter contre l’invasion de l’organisme par les radicaux libres, il vous faudrait manger, suivant les professionnels, environ 22 pommes quotidiennement… contre seulement 20 g de baie de Goji !
Que ce soit pour un remĂšde prĂ©ventif ou curatif, consommez une poignĂ©e d’une trentaine de baies de Goji tous les matins pour sentir le bien-ĂȘtre et la tranquillitĂ© jusqu’Ă  la tombĂ©e du jour !

Les baies de Goji n’ont pas fini de vous Ă©pater. Le Goji Berry bataille contre les rĂ©actions nocives des radicaux libres dans tout le corps. Antioxydant redoutable, le Goji Berry est Ă©galement antidĂ©presseur naturel, trĂšs performant contre la morositĂ© et la mauvaise humeur. ProuvĂ© dĂšs l’apparition d’Ă©puisement rĂ©pĂ©titif, il amĂ©liore le repos.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le chocolat, un trĂ©sor de bienfaits pour la santé  Le chocolat, issu de la fĂšve de cacao, est souvent trĂšs apprĂ©ciĂ© des gourmands. Et si le chocolat alliait gourmandise et bienfaits sur la santĂ© ?

Le cacao, grĂące aux fibres dont il est composĂ©, permettrait de limiter la constipation en stimulant le transit intestinal. Ainsi, plus le chocolat a une teneur Ă©levĂ©e en cacao, plus il contient de fibres.100g de chocolat noir Ă  70% de cacao renferment, par exemple, environ 15g de fibres, soit plus que certains lĂ©gumes comme la courgette ou le concombre. De plus, le chocolat contient aussi des polyphĂ©nols qui permettent de renforcer la muqueuse intestinale, l’un des remparts de notre systĂšme immunitaire.

le chocolat un antioxydant naturel puissant

le chocolat un antioxydant naturel puissant

Un allié antioxydant
Le chocolat est l’un des aliments les plus riches en flavonoĂŻdes, des antioxydants contenus dans la poudre de cacao Ă  hauteur de 10% environ. Ces derniers jouent un rĂŽle non nĂ©gligeable dans la prĂ©vention de certaines maladies comme le cancer et permettent de lutter contre le vieillissement prĂ©maturĂ© des cellules. Plus suprenant, la capacitĂ© antioxydante du cacao serait 2 Ă  3 fois plus Ă©levĂ©e que celle du thĂ© vert et du vin…
Les bienfaits sur le systĂšme cardiovasculaire et sanguin
Le chocolat noir amĂ©liore le fonctionnement des artĂšres et de la circulation sanguine. Les flavonoĂŻdes limitent l’apparition du mauvais cholestĂ©rol (LDL), dilatent les vaisseaux sanguins et amĂ©liorent la coagulation, limitant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Cependant le chocolat est Ă  consommer avec modĂ©ration car son apport Ă©nergĂ©tique reste important avec 500kcal pour 100g, soit 1/4 de nos besoins quotidiens. En revanche, consommer seulement 2 carrĂ©s de chocolat noir par jour permettrait de faire diminuer la pression artĂ©rielle et ainsi de prĂ©venir les troubles cardiaques.
Les bienfaits sur le moral
Le cacao est une excellente source de magnĂ©sium. Il permet de combattre la fatigue, le stress et l’anxiĂ©tĂ©. Il contient aussi des tryptophanes (= acides aminĂ©s) qui se transforment et transmettent de la sĂ©rotonine Ă  l’organisme. La sĂ©rotonine est un neurotransmetteur qui joue un rĂŽle essentiel sur l’humeur puisqu’elle permet d’apporter une sensation d’apaisement et de bien-ĂȘtre, ce qui amĂšne souvent Ă  penser que le chocolat est un antidĂ©presseur. Le simple fait de dĂ©guster du chocolat apporte rĂ©confort et satisfaction, puisque cela favoriserait aussi la sĂ©crĂ©tion d’endorphines, l’hormone du bonheur.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le bleuet et la myrtille, champions des antioxydants. Le bleuet de l’AmĂ©rique du Nord et la myrtille europĂ©enne font partie de la mĂȘme grande famille des airelles.

Les amĂ©rindiens consommaient le bleuet Ă  des fins alimentaires mais Ă©galement mĂ©dicinale. Toute la plante Ă©tait utilisĂ©e. Le fruit mais Ă©galement les feuilles pour faire un thĂ© pour rĂ©duire les coliques de l’enfant et comme tonique, mais Ă©galement la racine utilisĂ©e comme relaxant durant la grossesse.
Le naturopathe Raymond Dextreit recommande le fruit (myrtille, airelle) pour lutter contre les infections intestinales, l’entĂ©rite aigĂŒe, la typhoĂŻde, la dysenterie et les feuilles contre le diabĂšte.
Une forte activité antioxydante
Notre organisme est constamment exposĂ© aux attaques des radicaux libres. Pour nous dĂ©fendre de ces attaques, la nature nous offre une arme imparable : les antioxydants prĂ©sents dans certains groupes d’aliments. L’aliment le plus riche en munitions de cette arme est sans conteste le bleuet, numĂ©ro 1 au hit parade de la concentration en antioxydants.
Le bleuet contient 2234 unitĂ©s de PARO (puissance d’absorption de radicaux libres) par 100 grammes. Seuls les pruneaux et les raisins secs font mieux (les fruits Ă©tant secs, la concentration de PARO est plus concentrĂ©e et donc plus Ă©levĂ©e). A titre d’exemple, la canneberge qui est de la mĂȘme famille que le bleuet, contient 1750 unitĂ©s, la fraise 1536 unitĂ©s et les choux de Bruxelles 1200 unitĂ©s. Nous sommes ici dans la liste des champions.
Dans le bas de la liste on retrouve le melon de miel avec 97 unitĂ©s, le cĂ©leri 61 unitĂ©s et le concombre 54 unitĂ©s. Ceci ne signifie pas que ces aliments ne possĂšdent pas d’autres vertus bĂ©nĂ©fiques pour notre santĂ©.
Le bleuet est particuliĂšrement riche en flavonoĂŻdes. Ceux-ci font partie d’un vaste groupe de phytonutriments. On a rĂ©pertoriĂ© plus de 4000 flavonoĂŻdes, la plupart apporte de vives couleurs aux aliments. La quercĂ©tine, la rutine, l’hespĂ©ridine sont parmi les antioxydants les plus efficaces.
Le bleuet et son proche cousin, la myrtille, sont particuliÚrement riches en anthocyanosides, flavonoïdes trÚs puissant dans la lutte contre la dégradation cellulaire due aux radicaux libres.
Pour protĂ©ger notre organisme des mĂ©faits des radicaux libres il faut saturer notre corps d’antioxydants. L’accumulation d’antioxydants dans l’organisme agit telle une armure biologique qui protĂšge des attaques incessantes dirigĂ©es vers les cellules de notre organisme.
Les chercheurs estiment que pour bĂ©nĂ©ficier d’une protection adĂ©quate, une personne devrait consommer l’Ă©quivalent d’au moins 3500 unitĂ©s de PARO par jour. Cette quantitĂ© permet d’Ă©lever significativement l’activitĂ© antioxydante dans notre organisme. Une seule tasse de bleuet vous procure 3200 unitĂ©s !
Protection contre le cancer
Selon le Dr Richard BĂ©liveau, les anthocyanidines associĂ©es aux myrtilles et aux bleuets sont capables de bloquer sĂ©lectivement au moins deux protĂ©ines essentielles au dĂ©veloppement du cancer, interfĂ©rant avec la formation de nouveaux vaisseaux sanguins Ă  proximitĂ© des tumeurs et les empĂȘchant de cette maniĂšre Ă  se procurer l’oxygĂšne et les nutriments essentiels Ă  leur dĂ©veloppement. En laboratoire l’addition de diverses anthocyanidines Ă  des cellules cancĂ©reuses Ă  induit diffĂ©rents phĂ©nomĂšnes dont l’arrĂȘt de la synthĂšse d’ADN et donc de la croissance des cellules cancĂ©reuses.
La delphinidine, un autre des polyphénols du bleuet et de la myrtille, possÚde également de fortes propriétés antitumorales et anti-inflammatoires.
Une Ă©tude publiĂ©e dans la prestigieuse revue mĂ©dicale Cancer Resaerch mentionne que lors d’une Ă©tude la delphinidine a dĂ©montrĂ© la propriĂ©tĂ© de bloquer complĂštement le processus invasif et la prolifĂ©ration des cellules cancĂ©reuses d’un des cancers du sein les plus agressif appelĂ© ” triple nĂ©gatif “, et qui rĂ©siste Ă  tous les traitements conventionnels connus. Pour une personne de 60 kilos, la quantitĂ© de delphinidine nĂ©cessaire serait celle que l’on retrouve dans 100 grammes de bleuet.
Un autre élément antioxydant protecteur du bleuet, le ptérostilbÚne, un dérivé du resvératrol, un autre antioxydant abondant dans le vin rouge et les raisins.
Une Ă©tude dirigĂ©e par le Dr Reddy et le DĂ©partement AmĂ©ricain de l’Agriculture a Ă©tĂ© menĂ©e sur un groupe de souris et a dĂ©montrĂ© que les souris recevant un apport en ptĂ©rostilbĂšne prĂ©sentaient 57% moins de croissance de tumeurs prĂ©cancĂ©reuses qu’un groupe de souris ayant reçu uniquement une diĂšte Ă©quilibrĂ©e.
Protecteur de la vision
La myrtille qui est proche du bleuet nord-américain est réputée pour ces effets bénéfiques sur les troubles de la vue.
Les anthocyanidines de la myrtille sont d’autres substances qui stimulent la production de la rhodopsine. Les anthocyanidines sont efficaces dans la dĂ©gĂ©nĂ©rescence maculaire, les cataractes, les rĂ©tinopathies diabĂ©tiques, le glaucome et la mauvaise vision nocturne.
Protecteur des voies urinaires
Le bleuet agit également comme antibiotique naturel au niveau des voies urinaires et combat efficacement la diarrhée.
Des propriétés anti-ùge
Des expĂ©riences menĂ©es sur des rats ont dĂ©montrĂ© que le bleuet possĂšde une super activitĂ© antioxydante qui permettrait mĂȘme de renverser les effets du vieillissement du cerveau en rĂ©gĂ©nĂ©rant les cellules nerveuses.
Pour lutter contre le vieillissement et la dégénérescence de nos cellules, consommons le plus de bleuets possibles. En fait une demi à 1 tasse par jour est plus que suffisant.
Les 6 principales raisons de consommer des bleuets ou des myrtilles
Richesse en antioxydants et l’effet protecteur contre les radicaux libres. Les anthocyanines, des pigments qui donnent aux bleuets leur couleur bleue, sont de puissants antioxydants: Une demi-tasse de bleuets fournit le pouvoir antioxydant de cinq portions de pois, carottes, pommes, courges ou du brocoli. Cette richesse en antioxydants offre une bonne protection du systĂšme cardiovasculaire.
Un choix santĂ© pour les diabĂ©tiques: pour leurs glucides Ă  faible index glycĂ©mique et l’effet protecteur contre les rĂ©tinopathies diabĂ©tiques .
Une bonne source de vitamine C, un facteur nutritionnel important pour le systĂšme immunitaire.
Un bon apport de fibres: une demi tasse de bleuets vous fournira prĂšs de 2 g. de fibres.
Les effets anti-Ăąge: Des Ă©tudes animales ont dĂ©montrĂ© que la consommation de bleuets permet de lutter efficacement contre les effets du vieillissement, la perte de mĂ©moire Ă  court terme liĂ©e Ă  l’Ăąge et permet d’amĂ©liorer les habiletĂ©s motrices.
Les effets protecteurs contre le cancer et les maladies cardiovasculaires.
On trouve le bleuet sous diffĂ©rente formes. Frais, sec et surgelĂ©. Il y a du bleuet sauvage et du bleuet cultivĂ©. MĂȘme s’il est de plus petite taille que le bleuet cultivĂ©, il semblerait que le bleuet sauvage soit plus riche en nutriments antioxydants.