Boutique Biologiquement.comgingembre meilleur antioxydant

  Posté par antioxidant       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Fameux composant du pain d’épices tout comme la cannelle, le girofle et la cardamone, le gingembre est une épice pleine de vertus. Partons à la découverte de cette racine ancestrale à la réputation sulfureuse.

Histoire et origine du gingembre

Le gingembre est une plante tropicale originaire d’Asie et connue depuis des millénaires pour ces qualités médicinales. Il est présent en Europe depuis plus de 20 siècles et était reconnu comme antidote ou pour ses vertus carminatives. De nos jours, le gingembre est cultivé dans le monde entier : en Inde, en Chine ou en Thaïlande bien sûr mais aussi en Australie et dans certains pays d’Afrique.

Le meilleur antioxydant au monde
Le meilleur antioxydant au monde

Les différentes formes du gingembre

C’est le rhizome qui est consommé c’est-à-dire la racine. On le trouve sous des formes très différentes :
frais, il peut être râpé, haché ou coupé en fines rondelles et accompagne toutes sortes de plats épicés,
en poudre, séché et moulu, il entre dans la composition du mélange 4 épices ou agrémente les plats. On le trouve également en capsules,
confit, le gingembre pourra alors intégrer surtout les pâtisseries et les desserts,
en huile essentielle, extraite du rhizome également et plutôt utilisée en parfumerie.

Composition du gingembre

Le gingembre fait partie des végétaux les plus riches en antioxydants. Parmi ces antioxydants on peut citer le gingérol également anti-inflammatoire. Le gingembre cuit aurait une meilleure activité antioxydant car certains des nombreux antioxydants qu’il contient sont libérés lors de la cuisson. Du côté des nutriments, le gingembre est riche en manganèse, favorisant ainsi le bon déroulement des processus métaboliques.

Bienfaits du gingembre

Le gingembre protège contre les maladies dégénératives liées au vieillissement et aux maladies cardio-vasculaires. Le gingembre en poudre possède la capacité de prévenir voire de stopper les nausées et les vomissements, notamment liés à la grossesse ou au mal des transports. Il favoriserait la digestion, la rendant plus rapide mais il faudrait en consommer beaucoup. Ses qualités anti-inflammatoires lui permettent de diminuer les douleurs liées à l’arthrite et aux rhumatismes. Il abaisserait le taux de glucose dans le sang. On le dit souvent aphrodisiaque mais aucune étude n’a démontré cette hypothèse.

Le gingembre possède des effets anticoagulants et sa consommation doit être limitée avant toute intervention chirurgicale ou pour les personnes soumises à un traitement sanguin. Il semblerait qu’il interfère également avec les traitements pour le cœur ou pour le diabète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *