Boutique Biologiquement.comCancer de la prostate: des antioxydants en prévention

  Posté par antioxidant       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Des chercheurs de l’Université Laval, à Québec, confirment que les antioxydants contribueraient à prévenir le cancer de la prostate, mais du même souffle, ils précisent que, dans certains cas, l’effet pourrait être inverse.

L’équipe de François Meyer, un chercheur attaché au Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, a analysé les résultats d’un essai clinique français mené durant 8 ans auprès de 5 141 sujets. Ceux-ci prenaient quotidiennement soit une capsule de placebo, soit une capsule renfermant les antioxydants suivants : 120 mg de vitamine C, 30 mg de vitamine E, 6 mg de bêta-carotène (provitamine A), 100 µg de sélénium et 20 mg de zinc1.

Les chercheurs voulaient vérifier si un apport en vitamines et en minéraux correspondant aux apports nutritionnels recommandés – comme c’était le cas dans cette étude – pouvait contribuer à prévenir le cancer de la prostate. Des résultats d’essais précédents indiquaient que le sélénium et la vitamine E, à doses plus élevées, avaient cet effet.

Ils ont observé que, dans l’étude française, les antioxydants avaient permis de réduire de 48 % l’incidence du cancer de la prostate chez la plupart des sujets.

Ils rapportent cependant que, chez les hommes dont le dosage sanguin de l’antigène prostatique spécifique (APS) était supérieur à 3 µg/l (3 microgrammes par litre de sang), le cocktail d’antioxydants avait eu l’effet inverse, c’est-à-dire qu’il avait légèrement fait augmenter l’incidence du cancer de la prostate.

Un dosage sanguin élevé de l’APS est associé au cancer de la prostate. On considère généralement que les hommes dont le taux d’APS dans le sang est supérieur à 3 µg/l sont à haut risque de contracter ce type de cancer.

Les antioxydants, même à faible dose, peuvent contribuer à prévenir le cancer de la prostate, concluent les chercheurs. Mais, François Meyer précise qu’il serait prudent de procéder à un dosage de l’APS sanguin avant de prendre des antioxydants en supplément.